ḡconcept

Il s’ensuit que ḡ manifeste donc de l’incomplétude immuable.

Un ḡconcept devenant concept, il reste toujours des ḡconcepts indécidables.

Dès lors s’il est correct de l’appeler ḡconcept, on se souviendra qu’il est correct aussi de l’appeler ḡconcept(t), tout autant que ḡconcept(x,y,z), ou encore ḡconcept(x,y,z,t).

Il serait toutefois erroné d’affirmer que (x,y,z,t) serait définitif car il y a bien (ḡx,ḡy,ḡz,ḡt) de la même façon.